Un quotidien gratuit de plus à Rouen

Amiens, Beauvais, Compiègne, Rouen, Chartres, Le Mans, Angers, Tours, Orléans, Reims, Grenoble, Chambéry, Annecy, Montauban, Montpellier, Nîmes, Avignon, La Seyne-sur-Mer, Cagnes-sur-Mer et Antibes. A partir du 5 mars, ces 20 villes verront débarquer un nouveau quotidien gratuit chaque matin, puisque Métro réorganise sa diffusion gagner des parts de marché.

Pas rien, puisque Metro, propriété de TF1 a des ambitions, dont celle de ne pas rester derrière 20 minutes. Metro s’organise en outre pour faire de son site web son fer de lance, en y publiant en premier ses informations. L’enjeu est de taille : le site Internet de Metro ne compte que 1,5 million de visiteurs, près de quatre fois moins que « 20 minutes ».

En parallèle, Metro travaille à son application pour tablettes.

Lire : Le nouveau paysage médiatique rouennais par Jean-Marie Charon

Lire, dans La Tribune : Le quotidien Metro repart à l’offensive

 

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Laisser un commentaire