Un nouveau pic de pollution à Rouen

Ce dimanche on a atteint les indices maximaux de pollution aux particules à Rouen. Les concentrations en particules en suspension resteront élevées lundi 26 mars. Le seuil d’alerte à la population a été dépassé. D’origine locale ou plus lointaine, ces poussières sont de petite taille. Leur origine est variée (industrie, trafic, chauffage, agriculture). Cet épisode de pollution concerne le tiers nord de la France et risque de durer plusieurs jours compte tenu des prévisions météorologiques. Une légère baisse des concentrations est toutefois attendue.

Lire aussi : Pollution, le fond de l’air est dense

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Laisser un commentaire