Rouen : plan de circulation de crise

[Mise à jour le 31 octobre 2012 à 18h20)

En attendant le diagnostic des experts sur le pont Mathilde suite à l’accident de lundi 29 octobre, qui prendra au moins trois semaines, les gestionnaires de la voirie rouennaise ont mis en place un plan de circulation d’urgence. Il est selon les autorité « le moins pénalisant » mais reste contraignant. Il ne concerne que les poids lourds. Le but étant d’éviter tout trafic de transit en ville comme on a pu le voir ces derniers jours.

Ce plan comporte trois interdictions de circulation. Dans ce cadre, la circulation sur l’A28 dans le sens Abbeville vers Rouen est interdite à partir de l’échangeur n°11 du Pucheuil. Il est conseillé d’emprunter l’A29 puis l’A151, l’A150 pour pouvoir traverser la Seine par le Pont-Flaubert.

La RD928 est aussi interdite aux poids lourds dans le sens Abbeville-Rouen, à partir du rond point des Rouges terres. L’arrêté préfectoral signé le 31 octobre conseille d’emprunter la RN28 en direction de Rouen.

Enfin, la RD6015 est interdite dans le sens Val de Reuil vers Rouen, à partir du rond point d’Amfreville la Mi Voie. Il en est de même pour la RD 6015, dans la même direction, la circulation y est aussi interdite aux poids lourds.

Concernant les véhicules légers, le tout sera d’alléger au maximum la circulation en ville, notamment sur le pont Jeanne d’Arc, les autorités font appel  » au civisme des usagers » et à envisager des solutions comme le covoiturage et les transports en commun. L’objectif étant de « faire entrer le moins de véhicules légers en ville ». Le pont Flaubert ne sera pas levé tant que le trafic ne sera pas allégé.

De son côté la Crea étudie la possibilité d’augmenter la capacité d’accueil des parkings relais de Bois-Guillaume et du Zénith. Elle essaie aussi, malgré les perturbations, de maintenir la fréquence des transports en commun.

A partir de lundi, un groupe de travail commencera à mettre en place une nouvelle signalétique aux carrefours et lieux où la circulation cafouille encore. Pour ce qui est des travaux place Saint-Paul qui alourdissent aussi le trafic, ils seront normalement terminés mercredi 7 novembre, annonce-t-on.

Le pont Mathilde représente près de 80 000 véhicules par jour, l’équivalent de huit fois la circulation sur le Pont Jeanne d’Arc. Selon le maire Yvon Robert, la ville fait face à une « situation grave pour la vie économique, sociale et environnementale ». Ce plan de circulation de crise est « une mesure d’urgence », appuie-t-on et est appelé à évoluer, en fonction de la fin de la foire et des trois semaines de délai pour le diagnostic du pont Mathilde. Pour le moment, il est important d’apporter les solutions les plus efficaces, avant le 12 novembre, jour de rentrée scolaire.

Le plan de circulation (pdf)

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

3 réflexions au sujet de « Rouen : plan de circulation de crise »

  1. messieurs les têtes pensantes ,moi je ne suis pas dupe , vous êtes sur que 3 semaines suffiront ? j’en doute , quand on regarde le pont il ais tordu le tablier a bouger moi je dit 3 a 6 mois !!!!! la foire au manéges fini fin de semaine prochaine , donc deuxième semaine puis une semaine de démontage de cette foire , ensuite vous pourrait travailler sur le pont ( la vous avez déjà trois semaines lol), et la vous nous sortirait vous les têtes pansantes  » nous avons constater que le pont………. »donc 3 semaines ben moi je vous tire mon chapeau si vous le faite mais j’en doute. (a quand le changement ) dire la vérité sa coute quoi rien , j’imagine déjà le 14 11 2012 avec la greve  » oui nous somme des otages « 

Laisser un commentaire