Rétro 2012 : Juin – élections, succession et destruction

Au mois de juin 2012, l’été se faisait attendre. Sur Grand-Rouen, les sujets traités reflètent de l’air du temps autant que de l’actualité du moment.

Rencontres avec Marion Vallée, de Menthe Poivrée, les ateliers culinaires de Sylvie, Elisa Jo, Jean-Jacques Milteau, Véra Molnar, Véronique Souben, Joël Kérouanton, Xavier Rolland,

Le Tour de France qui passera à Rouen en juillet commence à occuper les esprits, jusque dans la vitrine des boutiques de philatélie.

Et pendant ce temps là, l’éditeur de Paris-Normandie est sous la menace d’un dépôt de bilan.

Frédéric Sanchez succède à Laurent Fabius à la tête de l’agglomération, et l’absence de parité à la Crea fait débat, avec une tribune de Marie Savoye.

La météo met en péril le déroulement de la Fête de la musique après qu’un cas spectaculaire de fraude au bac a mis Rouen sur le devant de la scène médiatique.

Grand-Rouen met en place son Comité d’indépendance, et dépasse les 2000 abonnés sur Twitter.

Les législatives auront bien occupé le début du mois. Jusqu’à ce que cinq députés soient élus sur l’agglo.

Le 16 juin, les locaux de l’ONM sont occupés rue Bouquet à Rouen. En décembre, il le seront toujours.

En bas de la rue, l’Institution Rey est détruite.

L’église Saint-Maclou, elle, est en restauration. On a visité le chantier.

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Laisser un commentaire