Prévenir la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive

La Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) est une inflammation qui obstrue la bronche et gêne le passage de l’oxygène de l’air vers le sang. Huit fois sur dix, elle est la conséquence du tabagisme. Les autres responsables sont les virus respiratoires et la pollution. La BPCO est une maladie sournoise. Elle commence par une toux plus ou moins productive de crachat et par la répétition de bronchites hivernales.

On a tendance, au début, à trouver cela très banal. Mais après quelques années peut apparaître un essoufflement pour des efforts de plus en plus limités. Les gestes de la vie quotidienne vont finir par devenir difficiles. On aboutit peu à peu à un handicap majeur qui est le témoin d’un manque d’oxygène dans le sang. On parle alors d’insuffisance respiratoire.

La prévention des infections respiratoires est nécessaire (vaccin antigrippal). Le traitement de la BPCO fait aussi appel à des médicaments à inhaler, à la kinésithérapie respiratoire, au réentraînement à l’effort. Dans certains cas, la prescription d’oxygène à domicile est nécessaire.

Pour dépister cette maladie, on dispose d’une mesure toute simple que vous propose de faire le comité départemental contre les maladies respiratoires de la Seine-Maritime, à l’occasion de la 11° journée mondiale de la BPCO,  mercredi 14 novembre 2012 de 10 heures à 18 heures dans le Hall de l’Espace du Palais à Rouen.

Des pneumologues, des kinésithérapeutes et des infirmières seront là pour mesurer votre souffle et vous apporter toutes les informations sur la BPCO, ses causes, ses signes et ses risques.

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Laisser un commentaire