Pont Mathilde : Le point d’Orange à J+1

Vingt-quatre heures après le spectaculaire incendie du Pont-Mathilde, lundi 29 octobre, une centaine d’employés d’Orange-France Télécom sont arrivés du Havre, Caen et Paris pour soutenir les équipes rouennaises et rétablir le réseau au plus vite.

« 95 % du réseau mobile est réparé, voire 100% et les grosses entreprises touchées ont été reconnectées très vite », rappelle Pascale Homs, déléguée régionale pour France Télécom-Orange.

En effet, sur le pont passent aussi « 388 fibres et 8 gros câbles », précise Pascale Homs.. Le feu aurait endommagé le réseau Internet, fixe et mobile. Ce qui explique les difficultés hier soir téléphoner. Pour des raisons de sécurité, les équipes d’Orange ne peuvent pas encore accéder au pont -l’acier serait encore chaud- et donc dans l’incapacité d’évaluer l’ampleur des dégâts.

Ce qui est sûr, c’est que depuis hier soir 19h, les employés d’Orange se démènent pour rétablir les connexions. « Notre principal préoccupation d’hier était de savoir comment contourner le pont Mathilde, explique Pascale Homs. » Ce pont est une grosse artère qui irrigue plein de petits vaisseaux qui eux même irriguent les particuliers et les entreprises. C’est comme si une partie de notre colonne vertébrale avait été endommagée« , vulgarise la déléguée régionale. Orange a donc travaillé toute la nuit pour « tirer trois kilomètres de fibre, traverser le pont Corneille, passer derrière le Conseil général » et rejoindre l’autre rive de la Seine. « Il ne reste plus qu’à souder et la boucle sera bouclée ».

« Le travail est difficile pour les équipes en fin de journée à cause des conditions de circulation en ville », affirme-t-elle. Pour que le réseau soit entièrement rétabli, Orange prévoit au moins une nouvelle nuit de travail, peut-être même une journée.

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Laisser un commentaire