Pétroplus : un an après la chute

« Le premier raffineur européen Petroplus a prévenu les investisseurs que les banques lui avaient coupé l’accès à son crédit revolving d’un milliard de dollars. Cette nouvelle a provoqué une chute de 44% du titre à la Bourse de Zurich. »

C’était le 27 décembre 2011. Et, depuis, une épée de Damoclès est suspendue au dessus de la tête des 550 salariés de la raffinerie de Petit-Couronne. De rebondissement en rebondissement, la situation a duré, mais aucune solution n’a encore été trouvée. Triste anniversaire.

  • Relire les articles de Grand-Rouen sur Pétroplus.

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Laisser un commentaire