Petits financiers au Neufchâtel

Le monde de la finance n’aura pas eu bonne presse en 2012, et si l’on doit cependant en garder quelque chose, ce seront ces financiers salés, excellents à l’apéritif. Ils nous viennent d’une inspiration puisée dans un livre de recettes récent :La petite cuisine à Paris, dans lequel Rachel Khoo revisite les classiques français depuis sa petite cuisine. Il y a sans doute de nombreuses autres idées à y puiser.

Pour les financiers, on a fait sa recette, en remplaçant l’emmental par du Neufchatel.

Côtés ingrédients : 100 g de beurre, 75 g de poudre d’amandes, 30g de farine, 7,5 g de levure, une demie cuillère de sucre, 3 oeufs, une demie cuillère à café de sel. Un mélange de 150g de fromage, de jambon, de tomates cerises détaillées en petits morceaux.

Le four sera à 180°C. On utilise un moule à financiers en silicone.

On mélange poudre d’amande, farine, levure, sucre, puis on monte le blanc des oeufs en neige avec le sel. Jaunes d’oeufs fouettés, n y incorpore doucement le beurre fondu, pas trop chaud pour ne pas faire cuire les jaunes. Puis on ajoute le mélange à base de poudre d’amandes, et alors la moitié des blancs. Avec délicatesse, on additionne des morceaux de Neufchâtel, jambon, et tomates, et, enfin, avec attention, la fin des blancs battus.

Une fois la pâte dans le moule, on procède à 12 à 15 minutes de cuisson. Le financier doit être souple et ferme, puis refroidir. Idéal à l’apéritif le jour même, il peut se conserver quelques jours dans une boîte hermétique au réfrigérateur.

  • La petite Cuisine à Paris, Rachel Khoo, Hachette cuisine, 29,90 €

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Laisser un commentaire