Mounir Megherbi, web expert

MounirMounir Megherbi est le président de Normandie Web eXpert, NWX. L’association n’a pas trois ans, et fédère les start-up du web local. Elle organise des conférences et est devenue un des interlocuteurs obligés des institutions. Parcours

C’est l’histoire d’un jeune né à Alger qui rejoint son frère à Rouen pour y faire ses études. Mounir Megherbi est né en 1975, et lorsqu’il quitte l’Algérie, c’est avec un bac français en poche, passé par correspondance. La situation dans son pays est difficile. Il vient apprendre son métier en France. C’est d’abord un DEUG mathématiques et informatique, puis un IUT de génie électrique… et ce sera finalement un diplôme d’ingénieur, passé en alternance.

Veilleur de nuit, vendeur de matériel informatique en grande surface : l’étudiant a dû subvenir à ses besoins. Il demandera finalement la nationalité française. Pas facile : même diplômé, on n’est pas reçu à bras ouverts par l’administration. Les choses se feront cependant. A la sortie de ses études, pourtant, il est salarié d’Air France, il travaille pour la filiale qui produit des logiciels de réservation pour les agences de voyages.

Pendant cinq ans, il fait partie des Rouennais qui travaillent à Paris. C’est donc avec soulagement qu’il poursuit sa vie professionnelle là où il habite, d’abord dans des agences web, puis à son compte, depuis trois ans maintenant.C’est le grand saut : il lance 6ble son agence de conseil spécialisée dans le e-commerce pour les grosses PME, et le B to B.

Il y a trois ans, il fait partie des fondateurs de NWX. Comme il a déjà de l’expérience en matière associative, ce sera lui le président. Il s’occupe déjà, et toujours, des Dirigeants Commerciaux de France Rouen-Dieppe, une des 80 associations qui regroupent 3000 cadres commerciaux en France.

NWX est parti d’une feuille blanche pour, finalement, regrouper la majorité des entreprises du secteur, et devenir l’interlocuteur privilégié des institution quand il s’agit de parler des entreprises du web. Une belle réussite. « Je vais passer la main, explique cependant Mounir Megherbi. Le mandat n’est que de trois ans dans les statuts, et je pense que la tâche principale d’un président est de trouver son successeur. » Et tout va bien, précise-t-il, puisque les finances de l’association son saines. Il reconnait « une certaine fierté dans l’action » et avoir « beaucoup appris ».

Il compte ensuite rendre également son mandat aux Dirigeants commerciaux. « J’ai lancé mon entreprise il y a trois ans. Et avec NWX, j’ai l’impression d’en avoir lancé deux. Il faut que je me concentre sur le développement de 6ble. » Trouver des clients, récolter ce qu’il a semé, peut-être embaucher…

Mounir2Côté stratégie, et philosophie de vie, c’est l’aïkido qui l’inspire. « Je pratique depuis huit ans, raconte-t-il. C’est un art martial, pas de la castagne. Quand on entre sur le tatami, tout s’efface et c’est le corps qui parle. » Lui qui a essayé le foot, le volley, la natation, du squash, y trouve une forme de plénitude.

Et après ? « Je suis un immigré, je vis entre deux cultures. Je pourrais peut-être un jour aller aider les entreprises algériennes, mais c’est encore trop tôt. » Quoi qu’il arrive, ce ne sont pas les idées qui risquent de manquer.

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Laisser un commentaire