Les anciennes rames de métro bientôt vendues à la ville de Gaziantep (Turquie)

Les 27 nouvelles rames de métro Citadis Alstom entrent progressivement en circulation sur le réseau. Elles permettent de transporter 40 000 passagers supplémentaires chaque jour. La CREA avait fait part de sa décision de revendre les 28 anciennes rames TFS. Des négociations sont très avancées avec la ville de Gaziantep (Turquie) pour un montant de 5,2 millions d’euros. Le contrat devrait être signé dans les prochains jours.

Gaziantep est une ville de 1 750 000 habitants, préfecture de la province du même nom, située au sud-est de l’Anatolie ou nord-ouest de la Mésopotamie.

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Une réflexion au sujet de « Les anciennes rames de métro bientôt vendues à la ville de Gaziantep (Turquie) »

Laisser un commentaire