Le retour du développement de la vallée de la Seine

Un décret paru au Journal Officiel aujourd’hui mardi crée une délégation interministérielle au développement de la vallée de la Seine. Le futur délégué, François Philizot, sera chargé d’établir, avec un comité directeur où il siègera aux côtés des présidents des régions Ile-de-France, Haute et Basse-Normandie, un futur schéma stratégique pour l’aménagement et le développement de la vallée de la Seine.

François Philizot avait quitté la préfecture de Saône-et-Loire fin mars pour être rattaché au premier ministre Jean-Marc Ayrault. Cet énarque, né en 1957 a fait la plus grande partie de sa carrière dans la préfectorale. Il a cependant été Directeur adjoint de la Datar (2000-2005).

Dans le même temps, le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, a été désigné par arrêté, pour une durée de cinq ans, préfet coordonnateur des actions de l’Etat pour l’aménagement de la vallée de la Seine. En tant que tel, il anime et coordonne, en lien avec le délégué interministériel au développement de la vallée de la Seine, l’action des préfets des régions Haute-Normandie, Basse-Normandie et Ile-de-France en vue de l’élaboration du contrat de projet Etat-régions pour le développement de la vallée de la Seine.

Le dispositif relance le développement de l’axe Seine de Rouen à Paris qui semblait au point mort depuis la suppression en novembre 2012 du commissariat général pour le développement de la vallée de la Seine dirigé par l’ancien maire du Havre Antoine Rufenacht.

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Laisser un commentaire