Le nouveau visage des silos céréaliers de Rouen

Les lauréats du concours d’idées, visant à définir une nouvelle intégration paysagère des silos céréaliers de la Presqu’île Élie, ont été désignés vendredi 15 mars 2013. Il s’agit de RELIER ARCHITECTURE (Paris) pour les « Silographes » et DNADN (Amsterdam) pour « Éole ».

RELIER - SILOGRAPHES

RELIER – SILOGRAPHES

EOLE - DNADN

Les quartiers Ouest de Rouen vivent actuellement une mutation urbaine sans précédent (Espace des Marégraphes, Éco-quartier Flaubert, quartier Docks Luciline, projet de renouveau de la Presqu’île Rollet….) En octobre dernier, le Grand Port Maritime de Rouen (GPMR) et le groupe Sénalia, qui exploite les silos, décident d’intégrer différemment les silos du port, qui constituent une part voyante et symbolique du paysage.

« Cette activité économique est une part de l’identité de notre ville ! » précise Laurent Martel, Directeur du groupe Sénalia. « Nous avons à cœur de renforcer la fierté des Rouennais pour ces équipements en œuvrant à leur mise en valeur… »

Dans ces conditions, un concours inédit en son genre est lancé autour de la valorisation des silos, ouvert aux architectes, urbanistes, paysagistes, artistes, designers, ingénieurs…. Au terme de plusieurs mois de travail, 18 candidatures argentine, néerlandaise, françaises ont été déposées. Dans sa composition, le jury associe des représentants de la Ville de Rouen et de la CREA (Communauté d’agglomération de Rouen).

On n’a pas encore la date à laquelle les projets seront mis en oeuvre, mais Sénalia approfondit déjà la faisabilité des projets pour engager au plus vite la phase opérationnelle.

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

3 réflexions au sujet de « Le nouveau visage des silos céréaliers de Rouen »

  1. C’est merveilleux! Extraordinaire! Amazing and incredible! Même si je bricole un peu et modestement en photo-retouche, je pense que ça ne m’aurait pas demandé des mois mais des années, voir une vie entière, pour arriver à générer des visuels aussi puissants où la poésie s’allie de manière aussi subtile à l’imaginaire et l’ingéniosité, offrant ainsi aux Rouennais impatients de croquer le futur, un espace de rêve sur lequel ils pourront projeter l’avenir de leur ville, le leur et celui de leur famille.
    Gloire à nos Dirigeants! Gloire à Sénalia!

Laisser un commentaire