Le journal des municipales #6

Longtemps que je n’ai pas pris la plume pour vous parler un peu des élections municipales de 2014 à Rouen. Le sujet est pourtant de plus en plus passionnant. Sur la droite, et au centre, les soubresauts ne manquent pas. Chacun, depuis que David Douillet, a préféré rester dans les Yvelines, pensait que Catherine Morin-Desailly finirait par arriver à rallier l’UMP et le centre, à faire liste commune, et peut-être même à battre une liste socialiste menée par Valérie Fourneyron ou Yvon Robert.

Seulement voilà, face à une gauche divisée qui n’a pas encore désigné son champion, la droite a mis en route la machine à perdre ! Choix étonnant : l’UMP a décidée de partir seule en désignant tête de liste un illustre inconnu, jamais élu. Jean-François Bures, donc. Et Catherine Morin-Desailly peut bien avoir l’impression que son plan bat de l’aile. Parce qu’elle n’apparaîtra pas en réconciliatrice de la droite et du centre. De quoi être colère.

Au point où nous en sommes, nous aurons vraisemblablement trois listes à gauche au premier tour. Le Front de gauche est un peu divisé sur la stratégie à adopter, le Parti de Gauche rêve de faire partir le Front de gauche à la bataille, seul, alors que le Parti Communiste reste très discret sur ce point. On pourrait au final avoir trois listes, Front de gauche, Europe Ecologie Les Verts et Parti socialistes, susceptibles de se rabibocher entre les deux tours pour faire front commun. A droite, ce sera une liste du centre et une liste UMP, avec fusion entre les deux tours.

Et vous savez quoi ? C’est le scénario idéal pour le Front National, ça… Oh, on ne s’en inquiète pas à Rouen. Il n’a jamais fait beaucoup. C’est d’ailleurs une des raisons qui me rendent cette ville sympathique. Mais cette fois-ci ? Il n’y aura sans doute pas de candidat FN à la hauteur… Mais on ne peut pas exclure une triangulaire avec cette multiplication de listes.

C’est la démocratie, dira-t-on. Mais on risque de trouver ces élections municipales beaucoup moins drôles que prévu… On en reparlera un peu plus régulièrement à partir de septembre.

 

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Laisser un commentaire