Le Grand-Rouen nouveau est arrivé

Le responsive design permet de s’adapter à tous les écrans

C’est, déjà, la troisième version de Grand-Rouen. Une en octobre 2011, une en janvier 2012, et celle-ci, en novembre 2012. Le rythme est soutenu. Mais voici voilà une nouvelle formule qui apporte son lot d’innovations, c’est le moins qu’on puisse lui demander. Et à la vitesse où Internet évolue, hein…

Donc, l’allure n’est plus la même. C’est que cette présentation là est faite pour s’adapter à tous les écrans, ceux des téléphones, ceux des tablettes, ceux des ordinateurs, aussi. Les professionnels appellent cela du responsive design. A vous de juger sur vos différents écrans, puisque vous êtes de plus en plus nombreux à vous connecter avec autre chose qu’un PC ou un Mac.

On a ajouté deux ou trois autres bricoles. Et la plus importante, c’est la place qu’on vous laisse. L’espace contributeur a été entièrement revu pour que vous puissiez proposer vos infos et vos tribunes dans un cadre plus convivial et plus agréable qu’auparavant. Depuis un peu plus d’un an, Grand-Rouen vous laisse la possibilité de participer, et c’est encore plus simple et plus agréable avec cette version. Créez votre compte, si ce n’est déjà fait, et allez y voir : vous devriez nous en dire des nouvelles !

Un agenda géolocalisé

Et l’agenda… enfin l’agenda diront les plus fidèles qui le demandent depuis longtemps maintenant. Cette fois, il est là. Il s’enrichira aussi, au fil du temps de vos propositions, puisque votre espace contributeur sert aussi à cela : à proposer des événements pour ce fameux agenda. C’est avec vous qu’il deviendra le plus complet possible. Avec vous, et avec le temps, qu’il s’enrichira. Nous avons travaillé, déjà, à ce qu’il ne soit pas vide. Allez y jeter un oeil : il se passe de jolies choses les jours prochains.

Petit plus : la géolocalisation. Elle est mise en place pour les événements, mais également pour les articles, avec cartes à l’appui. Pour que ce dont il est question sur Grand-Rouen soit dorénavant plus facile à trouver dans la vraie vie. Vous jugerez à l’usage. On attend évidemment vos retours avec impatience.

C’est tout ? A peu près. Il y a tout un tas de petites choses moins visibles, mais qui devraient améliorer la présence de Grand-Rouen sur les réseaux sociaux et dans les moteurs de recherche. On serre les derniers boulons.

Gros remerciements à Raphaël, le webmaster, qui a empilé les lignes de code pour que Grand-Rouen ressemble à ce qu’il est, au prix de ses heures de sommeil des derniers jours.


Nous nous choisissons une bande son pour ce changement de site, avec un clip, mis en ligne quelques heures avant Grand Rouen dans sa nouvelle peau. Un titre de Stan The Flasher, avec Lady Arlette, et où l’on voit Rouen. Le monde change, c’est le titre. Comme quoi, il n’y a pas que Grand-Rouen.com qui change. Et je ne m’en fais pas.

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

13 réflexions au sujet de « Le Grand-Rouen nouveau est arrivé »

  1. « info : Les tags ou (mots-clefs ou encore keywords) servent à orienter le sujet des contenus. En effet, sur grand-rouen.com les articles sont recoupés et regroupés par tags. Ainsi, en renseignant des tags, vous articles seront rattaché à un thème ou un sujet et gagneront en visibilité.  » (dans le panneau contributeur de GR)

    Donc les articles non-tagués gagnent en invisibilité? Je prends pour ex un billet qu’il m’a fait plaisir de voir ici et concernant la sortie d’un livre (je défends ma chapelle). Je ne l’ai retrouvé que par le moteur du site. Sont donc enterrés les billets non-tagués? ça peut être pratique je reconnaît…
    Et si on peut le trouver autrement et que cela m’a échappé c’est que quelque chose ne va pas ici… Je dis ça parce que je suis pas trop con.
    Pour le reste, j’attends de GR une info locale vraiment autrement car jusqu’à présent je n’ai pas trouvé le contenu qui me donne véritablement envie de venir et passer un moment. Un de vos points faibles ce sont notamment les images et/ou photos.
    A+

    • Voilà plusieurs interrogations qui appellent donc plusieurs réponses.

      A propos des tags. Ils sont avec cette troisième version utilisés d’une façon différente de la façon précédente (en liant les articles les uns aux autres dans la colonne centrale). Ils étaient moins importants auparavant, le sont plus aujourd’hui. Sinon, on retrouve les articles par tag, mais aussi par catégorie, auteur, date, ou par le moteur de recherche. Cette dernière façon est souvent la plus simple : il y a maintenant près de 3000 articles en ligne.
      Notons que les articles vivent également leur vie à l’extérieur du site, de lien en lien, sur les réseaux sociaux, et que ce sont le plus souvent les lecteurs qui font qu’un article est plus ou moins lu.

      Concernant l’information autrement, s’il convient de préciser la chose, il s’agit de traiter une information qui n’a pas encore été traitée ailleurs et/ou d’une autre façon qu’ailleurs. Nous allons notamment continuer les semaines thématiques (comme la semaine passée à Malaunay), de façon à traiter certains sujets d’une façon différente.

      Les amélioration techniques de cette nouvelle version participent à ce projet, notamment avec la gélocalisation des information (dont les petites cartes ne sont que la partie visible), la participation des lecteurs fait également partie de cette volonté de vivre l’information locale autrement, raison pour laquelle la chose est grandement facilitée par cette nouvelle version.

      Les photos ne sont pas aux goûts de tous les lecteurs ? Elles sont surtout inégales, selon d’où elles viennent, et qui les a prises. Nous le savons. Mais je pense aussi en mettre en ligne quelques unes des meilleures disponibles par ici (et ce ne sont pas les miennes).

    • Merci. Perso je n’ai rien à foutre du gadget de géolocalisation. Pour le reste je ne vois aucune nouveauté ni aucun nouvel élan dans cet interface et dans cette réponse qui comme d’habitude à GR semble plus passionnée par la forme que par le fond.

      Bon courage.

    • Jolie technique trollesque… Toujours efficace : ne rebondir que sur un point de détail, et asséner une généralité sans arguments… Pourquoi se priver, ça marche depuis le début d’Internet… (on passe normalement dans le commentaire suivant aux attaques personnelles, si l’on suit bien le manuel du parfait petit troll…)

    • Un troll moi? Très drôle! Et bien mon cher Sébastien, il ne te reste plus qu’à blacklister mon pseudo (derrière lequel je suis parfaitement identifié à contrario d’un troll) et comme ça tu auras fait le tour de ta capacité de dialogue. Bye

  2. Bon ben continuez bien à mouliner vos gentilles infos sur votre gentil site pour les gentils rouennais administrés par un gentil maire. Pour ma part, ayant discuté avec bcp de monde sur la nature exacte de ce lieu d’information je ne me sens pas isolé.

    ps: ce système d’emboitement des discussion/réponses qui fait que les colonnes rétrécissent au fur et à mesure que le dialogue avance est très symbolique d’un autre type de rétrécissement.
    et bon vent comme dirait l’autre.

    • @LeMajor Vos infos ne sont pas gentillettes, elles ?
      Qu’il est drôle ce Mr.
      Lui ne parle, à par son vieux marronnier de Kindatruc, et bien de rien. Des petits photomontages pour enfants, encore et encore et toujours. D’la « forme » quoi.
      Je me souviens d’Albertinon, une autre stature.
      Si le Major était militant, il serait au service « infographie ». Ah ah ah.

  3. @LeMajor Vos infos ne sont pas gentillettes, elles ?
    Qu’il est drôle ce Mr.
    Lui ne parle, à par son vieux marronnier de Kindatruc, et bien de rien. Des petits photomontages pour enfants, encore et encore et toujours. D’la « forme » quoi.
    Je me souviens d’Albertinon, une autre stature.
    Si le Major était militant, il serait au service « infographie ». Ah ah ah.

  4. J’ai ripé.
    Albertinon? Ha oui je me souviens! c’était au temps où le PS débitait ses promesses pour s’assoir à la place du calife.

    Mr Wood a une vision très étriquée de la lutte (PS?).
    Je suis déjà militant depuis longtemps et j’ai créé mon propre service d’infographie, loin des appareils de partis et de leurs sbires sclérosés.

Laisser un commentaire