Le Bateau ivre ferme ses portes

Après 35 ans de bons et loyaux services, le Bateau ivre sombre et disparaît. La nouvelle a touché l’ensemble de ceux qui, au fil des décennies, ont bu là, écouté là, parlé là. Combien de musiciens, combien de couples, combien d’histoires ont trouvé leur naissance, leur apogée, leur rebondissement à l’une de ces tables. Léa et Laure ont mis en ligne sur le web un petit film en hommage au patron comme au lieu.

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Une réflexion au sujet de « Le Bateau ivre ferme ses portes »

  1. Salut Michel! Dans une « autre vie » que celle que je connais, et apprécie aujourd’hui, nous n’avons pas été systématiquement du même avis: « Klop » Knobelspiess, par exemple. Mais ce n’était pas lourd de conséquences, et je salue le job fait au Bateau par toi et tes copains. Bravo, bravo encore. Il faut sans doute des Zénith et peut-être des 106, mais encore plus de Bateaux Ivres, et d’Exo 7. Merci encore, Michel. Let’s rock!

Laisser un commentaire