La plate-forme industrielle courrier de Rouen

On ne rentre pas là sans montrer patte blanche. Gardiens, badges, chaussures de sécurité, caméras de surveillance. Le lieu est sous haute protection. Aux limites de la forêt, au sud de l’agglomération rouennaise, c’est un entrepôt de 13000 mètres carrés où travaillent 360 personnes, six jours sur six. 24 heures sur 24. Ici passent tous les courriers circulant en Haute-Normandie. 1 500 000 plis par jour et 300 camions quotidiens.

Le lieu est rarement photographié, et les consignes strictes : qu’on ne voit pas les adresses, ni les caméras. Rien qui puisse faciliter une intrusion ni porter atteinte à la vie privée des clients. On ne doit pas non plus quitter les chemins peints en vert sur le sol. Question de sécurité. Les machines succèdent aux machines, les bacs aux bacs. Vu de haut, le lieu est clairement divisé en cases affectées chacune à une fonction, de tri, de stockage, d’arrivée ou de départ. Pas de place au hasard.

Les photos sont de Guillaume Painchault

Lire aussi : L’emploi du temps de Nathalie Barbay

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

3 réflexions au sujet de « La plate-forme industrielle courrier de Rouen »

Laisser un commentaire