il faudrait #2 _la place de l’hôtel de ville

il y a les voitures en périphérie de la place, il fallait y penser
ainsi les bouchons, l’attente et la pollution au pied des fenêtres et un temps fou pour tourner.

il y a les bus au milieu annihilant l’idée même de place
juste un gigantesque carrefour d’enrobé d’en occuper le centre.

il y a donc ces trois voies « bus » qui ne laissent aucune place aux vélos
mais que fait-là le deux-roues, et le piéton continuellement « sonné » par les clochettes des transports en commun?

il y a cette disposition étonnante d’un passage piétons sans feux de signalisation à 5 mètres d’un autre équipé de feux
c’est devant le « 3 pièces », testez pour voir comme cette succession est dangereuse.

il y a les bus attendant au feu, pour s’engager rue lecanuet, stationnés en plein sur le passage piétons
ça aussi il fallait y penser.

il y a des bancs faisant office de jardinière aux billes d’argiles vite à terre
si vous voulez du vert, autant mettre des arbres, des vrais et non en pots.

il y donc ces bancs dont on ne sait que faire
de vraies poubelles avec au centre une jardinière.

il y a l’entrée du parking souterrain qui oblige à couper la route à ceux venant de l’est
et cette sortie en « zone bus » que ceux-ci empêchent.

il y a les arrêts de bus devant l’abbatiale et l’hôtel de ville
comme des écrans avec les bus devant, c’est bien fait vraiment.

il y a un peu plus loin les taxis qui font demi-tour pour patienter
et qui coupe la route pour repartir, sens opposé.

il y a ce stationnement sauvage dispersé sur toute la place
et la camionette blanche de la tcar qui se plait à montrer l’exemple.

il y a les poubelles enfouies comme nouvelle identité de la ville
penser à les ajouter aux armes, vite.

il y a tout et son contraire, mais nous n’y avons aucune place
pour qui est-elle cette ville-là?

il faudrait demander, vous savez; il existe des urbanistes, des paysagistes, des spécialistes de ces questions qui étudient avant d’agir, qui proposent avant de décider et de dépenser nos maigres deniers.

il faudrait.

(à suivre)

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

4 réflexions au sujet de « il faudrait #2 _la place de l’hôtel de ville »

  1. Il faudrait rendre les clefs de la ville aux rouennais…

    Il faudrait revoir cette ville avec des yeux nouveaux et surtout rendre la place de chacun équitablement…circuler est un droit…mais à l’heure actuelle, on ne circule plus ..on se bouscule, on nous bouscule…ressortir des cartons le projet du contournement est avec peut-être aussi d’autres jumelles.

    Il faudrait penser aux commerçants et aux emplois menacés par ces chantiers de travaux anarchiques, arrêter de péter plus que son c…, faire des ponts qui véhiculent et non un pont qui sert de vitrine pour l’Armada. (parlons-en juin 2013 arrive vite)

    Il faudrait simplement penser avant d’agir !!!

    Les futures élections municipales sonneront le glas de cette équipe municipale, sans aucun doute, et tant mieux!!!!

  2. Toujours des raleurs…
    Cette place est très bien conçue et elle a évidemment été réfléchie par des urbanistes et paysagistes. Ça fait longtemps que la mairie a communiqué sur les travaux de la ligne 7.

    Il n’y a pas de problème pour les vélos. La cohabitation se passe bien.

    C’est mieux d’avoir une place ouverte avec les bancs et fleurs/arbuste que des grands arbres qui défoncent les trottoirs et cachent les perspectives.

Laisser un commentaire