Fêtes Jeanne d’Arc : l’interview de Najat Vallaud-Belkacem

La ministre des droits des femmes et porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem sera la présidente des Fêtes Jeanne d’Arc, demain samedi 25 mai 2013. L’annonce de son arrivée à suscité de vives polémiques, notamment dans les milieux d’extrême droite catholique. La ministre a accepté de répondre aux questions de Grand-Rouen.com

Que représente Jeanne d’Arc pour les femmes d’aujourd’hui ?

NAJAT VBChacun se construit sa propre représentation de Jeanne d’Arc, selon sa sensibilité ou son parcours personnel. En tant que ministre des Droits des femmes, je suis tout particulièrement sensible à ce que représente cette figure féminine historique : une femme dans un monde d’hommes, dont la condition de petite paysanne illettrée n’a jamais altéré la formidable détermination à accomplir son devoir. Jeanne d’Arc fait partie de ces femmes qui, par leur action et leur courage, ont su faire mentir tous les préjugés à leur encontre. Les jeunes filles de notre temps peuvent encore aujourd’hui s’inspirer de son exemple. Au-delà, Jeanne d’Arc est bien sûr une figure partagée par les femmes comme par les hommes comme une des plus belles incarnations de la France, de la République et d’un certain esprit de résistance devant la fatalité. Elle est une formidable leçon de courage, très universelle.

 Pourquoi avoir accepté de venir ?

La ville de Rouen organise les festivités en l’honneur de Jeanne d’Arc depuis 1921. C’est une vraie tradition républicaine, et j’ai été très touchée de l’invitation du Maire de Rouen à les présider. L’invitation est d’ailleurs moins adressée à ma personne qu’à  ma fonction. J’ai pendant quelques années eu la responsabilité de l’organisation de la Fête des Lumières à Lyon, une fête d’origine catholique initialement vouée à  remercier la Vierge d’avoir épargné les Lyonnais de la peste. Je sais combien de tels événements, maintenant sécularisés, très populaires, représentent un grand rendez-vous de tous les habitants autour de valeurs qu’ils partagent. Un rendez-vous pour se rassembler et exprimer une volonté de dépasser toutes les différences. Ce sont des moments collectifs très importants pour le vivre ensemble, et je suis ravie et fière d’y participer.

 Qu’avez-vous envie de dire à ceux qui considèrent que vous n’êtes pas la mieux placée pour rendre hommage à Jeanne d’Arc ?

Que c’est une figure nationale et républicaine qui n’appartient pas à quelques-uns, mais bien à tous les Français. Que je suis très heureuse de contribuer à le faire comprendre.

Ici, le programme des Fêtes Jeanne d’Arc

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Laisser un commentaire