Des momies au CHU de Rouen

Deux momies faisant partie des collections du Musée Flaubert de la médecine sont en cours d’étude au CHU de Rouen. Scanner, prélèvements, analyses : il s’agit d’en savoir le plus possible sur ces momies qui font partie des collections depuis 1912 pour la momie de femme, alors que la momie d’homme n’apparaît dans les inventaires qu’en 1947.

Le CHU explique : «En attendant les résultats définitifs, on peut désormais affirmer que la momie de femme est véritablement égyptienne, sans doute d’époque ptolémaïque (305 à 30 av.J.-C.) à gréco-romaine et a été préparée selon la tradition égyptienne car des sachets canopes [Vase de l’Égypte ancienne, utilisé pour les embaumements et destiné à recevoir les viscères du mort.] ont été détectés grâce au scanner, véritable surprise révélée par l’imagerie médicale !».
En revanche, «la momie d’homme, jugée atypique car munie d’accessoires – chaussures-prothèses en cuir, chasse-mouches et tablier – elle, n’est pas égyptienne, des investigations sont encore à envisager pour connaître sa provenance.»

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

2 réflexions au sujet de « Des momies au CHU de Rouen »

Laisser un commentaire