City Domination : un jeu de conquête géolocalisé à Rouen

Pour son lancement à Rouen mercredi 27 mars 2013, le jeu de stratégie en ligne et IRL, City Domination, offre aux premiers Rouennais inscrits un bonus. Ils commenceront leur partie avec plus de ressources. 

Ce serait sympa parfois de pouvoir dire naturellement à ses potes : « Le Gros Horloge ? C’est à moi » ou bien « La place du Vieux, oui, je l’ai conquise la semaine dernière… ». C’est ce que les Rouennais pourront bientôt faire en se baladant en ville, leur smartphone à la main.

City Domination, c’est le bébé de Nicolas et son associé, 21 ans tous les deux et étudiants en informatique à l’Insa de Lyon. Amateurs de jeux de stratégie sur plateau, comme Risk ou de jeux en ligne, ils décident, pendant leur année de césure, de lancer ce jeu de stratégie grandeur nature. « On ressentait toujours une forme de frustration dans les jeux », raconte Nicolas, surement cette impression que toutes les conquêtes sont dénuées d’intérêt dans le monde réel.

CITY DOMIIls lancent donc City Domination, à Lyon, en novembre 2012. L’application a été téléchargée 2600 fois et environ 300 Lyonnais y jouent depuis chaque jour. Le but du jeu ? Rien de moins que de conquérir sa ville. « L’objectif est d’avoir le plus gros territoire. Le monde est découpé en petites zones. On forme un gang avec ses potes et on attaque les zones à un ou à plusieurs. On peut faire des alliances avec d’autres gangs et élaborer des stratégies », explique Nicolas.

La différence avec un jeu en ligne habituel : il faut se trouver sur place, dans les parages de la zone à attaquer. « C’est la contrainte du jeu », complète Nicolas, qui donne ensuite un exemple : « Si je suis dans le bus pour aller au travail, je peux tenter de conquérir toutes les zones que je traverse ».

TUTOAujourd’hui, mercredi 27 mars 2013, le jeu sera lancé à Rouen. Pour jouer à City Domination, ce n’est pas compliqué, et gratuit.  On télécharge l’application sur Google Play et on forme son gang, on recrute du monde grâce aux réseaux sociaux et on se lance à la conquête de la ville. On a tout intérêt à s’y inscrire pour son lancement rouennais, les premiers inscrits auront droit à un bonus. « Ils démarreront plus fort leur partie », précise Nicolas.

Pour le moment, City Domination est seulement une association, mais « a vocation à devenir une entreprise. On n’a pas encore de business plan ». A terme, quelques bonus seront payants durant les parties, des avantages pour les joueurs, mais l’inscription payante n’est pas prévue. Comme tout bons joueurs en ligne, Nicolas et son associé n’aiment pas « les jeux où il faut payer directement à l’inscription ».

Disponible seulement sur Androïd pour le moment, Nicolas et son associé, lancent dans quelques semaines la version pour Iphone.

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Laisser un commentaire