Au conservatoire de la poule normande

Ce jeudi 15 novembre 2012 a été posée la première pierre du jardin des oiseaux, à Petit-Quevilly. C’est là qu’on trouvera le conservatoire de la poule normande : canard de Duclair et de Rouen, poules et coqs de Gournay, oies de Bavent, poules et coqs de Crèvecœur trouveront là un refuge qui leur permettra peut-être d’échapper à la broche, à la fricassée ou à la presse. (Oui, l’idée qu’un canard échappe à la presse nous amuse…)

Sur plus de 2200 m2 , bassin, volières, poulaillers et enclos des poneys, chèvres et lapins seront installés. Rue Guillaume-Lecointe, en lieu et place de la salle des fêtes un long bâtiment sera construit. Il accueillera une graineterie et un hangar de stockage. Quatre grandes volières, de 30 m2 chacune, logeront des oiseaux exotiques venus de tous les continents. Une salle d’accueil recevra des expositions.

Les travaux du Jardin des oiseaux devraient durer 8 mois pour une ouverture de la structure au printemps 2013.

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Laisser un commentaire