Alerte à la bombe au Palais de justice

evacuation

L’évacuation a eu lieu vers la rue Thouret (photo GP)

- article mis à jour au fil des événements -

Un colis suspect a été repéré à 9h30 au deuxième étage du Palais de justice de Rouen ce lundi 28 janvier 2013. Il était arrivé par la poste, en colissimo. Opérations d’évacuation et de déminage en cours. Les pompiers sont sur place.

La Cour, les suspects, les témoins sont massés depuis 9h30 rue Thouret. Certains n’ont pas eu le temps de prendre leurs affaires, restées dans les locaux.

La station de métro Palais de Justice a été fermée.

L’incident intervient à la Cour d’assise, alors qu’à lieu le procès d’un fratricide. Le procès n’a pas eu le temps de commencer. Les prévenus présents au Palais de justice sont ramené vers leur lieu de détention vers 10h45.

Des lettres de menaces avaient été reçues depuis quelques semaines au Palais de Justice. le tampon du colissimo correspondait à ces lettres, ce qui explique l’alerte à la bombe. Selon l’AFP, l’alerte a été donnée à 08h50 par Thierry Delbos, greffier aux affaires familiales et divorces, qui a découvert parmi le courrier un colis d’un à deux kilos et d’environ 40 centimètre sur 20, envoyé par un expéditeur qui est déjà à l’origine il y a 8 à 10 jours d’une lettre de menaces à l’attention d’un juge aux affaires familiales, a expliqué le greffier au correspondant de l’AFP.

Selon le lieutenant des pompiers, 150 personnes ont été évacuées. Les démineurs de Caen ont levé le doute explosif, radiologique et chimique. La personne qui a reçu le colis n’en connaissait pas le contenu, mais l’alerte a été lancée à cause du plan Vigipirate. L’intervention devrait durer jusqu’à 12h30. Le procès reprendra vers 13h.

 

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

Laisser un commentaire