24 heures motonautiques : le programme 2013

50emeLa cinquantième édition des 24 heures motonautiques aura lieu les 18, 19 et 20 mai 2013. L’incendie du pont Mathilde, ni les travaux qui pourraient y être entrepris, n’entraveront le déroulement de la course. Les organisateurs attendent une quarantaine de bateaux.

Comme en 2012, la course aura lieu en trois temps : le samedi, de 15h30 à 21h30, le dimanche de 9h30 à 21h30, et le lundi de 10h à 16h.

En raison des travaux sur les quais bas rive gauche, les podiums et le public seront installés sur l’île Lacroix autour de laquelle la course a lieu. Le parc à bateau et le parc essence restant sur la rive gauche.

La course est placée sous le signe de l’écologie. Dès sa première page, le règlement stipule en effet :

eco24heuresInscrire l’épreuve dans la politique du Grenelle de l’environnement et du développement durable suffira-t-il à calmer les détracteurs de l’épreuve ? Il faut se reporter à l’article 26 du règlement de la course pour savoir à quoi s’engagent effectivement les coureurs.

developpementdurable

 

Recevez toute l'actualité par email

Recevez quotidiennement ou presque le meilleur des articles de
Grand-Rouen directement dans votre boite mail.

Commentez sur Grand-Rouen

4 réflexions au sujet de « 24 heures motonautiques : le programme 2013 »

  1. « Art26 : Toutes les huiles devront être aux normes EURO08 et les teams doivent disposer d’un bac de récupération ou d’un tapis absorbant 80×80″
    Parce qu’ils faisaient comment depuis 50 ans?

    Quand à écrire que « la course est placé sous le signe de l’écologie » faut vraiment en avoir dans la gueule!

  2. Je pense que cette course nautique est complètement dépassée.
    Cette production de bruits pendant 24h est un non respect des gens qui souhaitent plutôt le calme. De plus, les décibels peuvent déclencher des acouphènes chez des personnes sensibles.
    Le carburant gaspillé à cette occasion, est un non respect de l’humanité qui bientôt va en manquer.
    Des rejets de gaz dans l’atmosphère, des hydrocarbure dans la Seine, des accidents graves, des morts . . .
    Stoppppp.

  3. Depuis que les « 24h » durent 3 jours, on sent fou complètement! Le mythe est brisé….
    C est plus une course…..maintenant on voit des bateaux passés…heu..quand il n y a pas de péniches

Laisser un commentaire